Haut de page
Nos actions : Economie

Numérique : des réseaux très haut débit pour faire du lien

publié le 12.12.2013
Le Département d'Ille-et-Vilaine privilégie la fibre optique pour développer le réseau très haut débit au profit du plus grand nombre © J. Sevrette
Le Département d'Ille-et-Vilaine privilégie la fibre optique pour développer le réseau très haut débit au profit du plus grand nombre © J. Sevrette

A l’heure du tout numérique, le Département d’Ille-et-Vilaine participe au déploiement des réseaux Internet haut débit et très haut débit. Objectifs : résorber les zones blanches et déployer de la fibre optique. Deux priorités qui guident le souci d’aménagement du territoire.

Quand certains migrent déjà vers la 4G, d’autres peinent encore à se connecter à l’ADSL. Or l’accès à Internet est devenu un service indispensable à l’insertion socio-économique et à la qualité de vie des citoyens.
Pour réduire la fracture numérique, le Département d’Ille-et-Vilaine avait déjà décidé d'investir pour couvrir les zones blanches en haut débit, via l’installation d’antennes Wimax en zone rurale, pour assurer à plusieurs milliers de Bretilliens une connexion fiable au réseau Internet haut débit (4 Mbit/s).
 

Toujours plus haut

Aujourd'hui, la révolution des usages numériques (son, image, vidéo…) est rendue possible par les progrès technologiques des réseaux. Le raccordement des entreprises, des collectivités, des particuliers, des établissements d’enseignement ou de santé au réseau Internet très haut débit est devenu indispensable au développement de leurs activités. C’est aussi une condition du développement des territoires.
Le Département d’Ille-et-Vilaine s’est donc engagé à développer le réseau très haut débit au profit du plus grand nombre, en privilégiant la fibre optique jusqu’aux abonnés (FTTH Fiber To The Home). Il rejoint ainsi d’autres collectivités bretonnes, associées dans le projet Bretagne Très Haut Débit avec l’ambition de connecter tous les foyers bretons au très haut débit à l’horizon 2030.
Evalué à 2 milliard d’euros, ce projet d’envergure, soutenu par l’Etat et l’Union européenne (FEDER), est piloté par le syndicat mixte Mégalis qui associe le Conseil régional, les Conseils départementaux ainsi que les communautés de communes et d’aggomération de Bretagne.

La 1ère tranche de la phase 1 (2014-2016) du projet BTHD a connu quelques retards, à cause d'une pénurie de
fibre optique et d'un manque de main-d’oeuvre qualifiée. Ces retards sont en cours de
résorption. Mégalis Bretagne prévoit de renforcer ses équipes de déploiement en 2018 afin d’atteindre
l’objectif de raccordement programmé. 

La 2e tranche (2017-2018) prévoit le raccordement de 32 000 locaux sur 32 zones, situées pour moitié
dans 2 villes moyennes (Dinard et Redon) et pour l’autre moitié dans les zones rurales. Les premiers travaux
liés à cette tranche ont débuté fin 2017. Ils vont se poursuivre, pour atteindre un objectif de 45 000 prises
déployées fin 2018.

En 2017, la phase 2 du projet Bretagne très haut débit a été mise en place. Elle concerne le raccordement
d’environ 86 000 locaux en Ille-et-Vilaine sur la période 2019 à 2023. Le Département a été le
coordonnateur pour territorialiser les déploiements, en concertation avec les EPCI.

Cette phase de déploiement se traduira par un financement du Département de près de 12 millions d'euros.

 

Etes-vous éligible au Très haut débit

Suivez le déploiement de la fibre optique en Ille-et-Vilaine et testez votre éligibilité sur le site de THD Bretagne : http://www.thdbretagne.bzh

Pour visualiser les débits et les réseaux filaires et hertziens, câble, fibre optique, wimax disponibles dans sa commune ou son quartier : https://observatoire.francethd.fr/