Haut de page

Réunion dans les pays de Redon et Vallons de Vilaine

Commission 1 : Développement équilibré des territoires (Roger Morazin, Conseiller départemental délégué au déplacement doux, aux liaisons cyclables et à l’éducation à l’environnement)
 
Troisième génération des contrats de territoire (CDT) : 11 millions d’euros d’investissement pour les trois EPCI (Redon Agglomération, Vallons de Haute Bretagne Communauté et Bretagne Porte de Loire communauté)

  • Tunnel de la gare de Guipry-Messac aménagé, un projet porté par l’ex-Réseaux Ferrés de France pour un coût global de 4,6 millions d’euros : accompagné, en 2015 et 2016, au titre du volet des CDT de Vallons de Haute Bretagne Communauté pour 185 000 €, et du CDT de la communauté de communes du pays de Redon pour 120 013 €
  • Mise en place du Plan Local d'Urbanisme intercommunal - Habitat, pour un montant d’étude de 467 600 € porté par la communauté de communes, soutenue par le Département à hauteur de 129 508 €
  • Réhabilitation de la piscine intercommunale estimée à 4 millions d’euros avec une subvention départementale à hauteur de 1,3 millions d’euros

 
Bouclier rural : maintien de la boulangerie de Poligné pour 120 000 € d’aides du Département
 

Infrastructures et mobilité :

  • Mise à 2x2 voies de la Rennes-Redon : à ce titre ouverture et organisation d’une soirée débat sur les impacts de l’aménagement du tronçon de Pipriac-St-Just en juin 2018
  • Echangeur de « la Secouette », revendication très forte des communes de Pipriac et de Langon : nouveau tracé permettant de réduire l’impact foncier global du projet de plus de 10 hectares, d’éviter un défrichement important et aboutissant à une économie substantielle

 
Transition énergétique :

  • Fête de la nature à Saint-Just ayant accueilli plus de 800 personnes
  • Espaces naturels ouverts au public et raccordements avec des « zones blanches ENS » sur les secteurs de Val d’Anast et du Sel de Bretagne, afin d’étendre le périmètre de ces dernières dans une démarche de cohérence territoriale.

 

Commission 2 : Egalité des chances (Franck Pichot, Vice-président en charge de l'éducation et de la jeunesse)
 
Nouveau collège à Guipry-Messac dans une démarche écologique : bâtiment équipé de 70m² de panneaux photovoltaïques et mobilité douce privilégiée
 
Accompagnement des collégiens sur le numérique grâce à un équipement en tablettes et bornes Wifi dans 41 collèges en 2017, dont 9 en très haut débit (au niveau départemental)
 
Lutte contre les inégalités via des dispositifs d’assistance aux jeunes tels que le Parler bambin, l’Observatoire de la protection de l’enfance et les sites MNA (Mineurs non accompagnés) au niveau départemental
 
Lutte contre les inégalités par le sport et la culture :

  • Action Sensicap à Pipriac qui facilite l’accès à tous au sport en incitant les associations sportives locales à s’engager dans l’accueil des personnes en situation de handicap
  • Expérimentation artistique en direction des assistants familiaux à l’agence des pays de Redon et des Vallons de Vilaine, entre novembre 2016 et juillet 2017, pour réfléchir au besoin d’un lieu de parole pour leurs propres enfants
  • Animation mêlant marionnettes, vidéos et musique assurée par un groupe d’artistes : « les frères Pablof »
  • Projet d’un album jeunesse sur le placement familial, mené par 8 assistants familiaux et 2 référents d’aide sociale à l’enfance, à raison d’un atelier d’écriture par mois : album « POUPIO » qui raconte l’histoire d’un enfant vivant dans une famille d’accueil, édité en novembre 2018 et imprimé à 3 000 exemplaires

 
Commission 3 : Solidarités (Anne-Françoise Courteille, 1ère Vice-présidente en charge des solidarités, personnes âgées et handicap)

  • Nouveau CDAS du Semnon ouvert à côté du site de l’agence départementale de Bain-de-Bretagne, sur 1 150 m² de nouveaux locaux
  • Accès numérique à la plateforme RSA désormais facilité
  • Lutte contre le chômage longue durée : accompagnement de l’Entreprise TEZEA implantée sur les communes de Pipriac et Saint-Ganton, par une participation de 2 000€ par Équivalent Temps Plein (territoire zéro chômeurs)
  • Logement : participation du Département à la revitalisation du centre-bourg à Saulnières, via l’acquisition de foncier à hauteur de 60 000 € en 2017 et une aide pour 2 prêts locatifs aidés d’intégration et 3 prêts locatifs à usage social à hauteur de 38 000€ en 2018

 
Commission 4 : Ressources humaines, finances sécurité, moyens généraux (Christophe Martins, Vice-président délégué aux Finances)

  • Création d’un local de désinfection pour 32 000€ sur le secteur de Guignen
  • Construction du nouveau centre d’exploitation de Pipriac, qui va améliorer la rapidité d’intervention, notamment sur la partie Sud de l’axe Rennes-Redon
  • Accompagnement citoyen avec la création d’une section Jeunes Sapeurs-Pompiers à Redon, la formation de collégiens, cadets de la sécurité civile sur Redon et Guichen

 
 

Synthèse des questions posées aux élu.e.s

Quelles innovations en matière de protection de l’enfance ?
Anne-Françoise Courteille :
Des expérimentations existent déjà en matière de protection avec des équipes d’éducateurs dédiées pour intervenir dans les situations d’urgence, et ce même le week-end et directement dans les familles, pour éviter des mesures « choc » de placement.
 
Quel accès au numérique pour les personnes en incapacité de l’utiliser ?
Jean-Luc Chenut :
Il s’agit d’un sujet d’actualité. On décline l’accès au numérique avec des outils et un accompagnement. Nous innovons actuellement avec les projets de facilitation d’accès et d’utilisation concernant les mineurs non accompagnés.
 
Quelle synergie avec les 44 et 56 ?
Jean-Luc Chenut :
En matière de gestion routière, de plan incendie, on travaille bien ensemble. Et nous cherchons à travailler avec le 44 sur le contrat départemental de territoire.
 
Quels projets pour la mobilité partagée ?
Roger Morazin :
Le Département a pour projet de participer au Pôle d’Echanges Multimodal de Redon par exemple, il s’agir d’une réflexion dans le cadre de la démarche Mobilités 2025.
 
Le collège de Guipry-Messac ?
Franck Pichot :
On a commencé les travaux de voirie et on démarre les travaux du bâtiment en janvier 2019. Il n’y a pas de retard : un bon calendrier, bien tenu.
 
Sur quels sujets les associations de citoyens vont-elles participer ?
M. Thébault :
Bien que la volonté du Département soit d’innover, le revers n’est-il pas de rentrer dans une logique inflationniste des systèmes d’innovation ? Sur les critères des contrats de territoire, on peut envisager de demander l’avis de la population.
 

Certaines questions n’ont pas pu être traitées dans le temps imparti. Voici néanmoins des éléments de réponse.

Que faites-vous pour lutter contre le désert médical ?
Le Département soutient la création de maisons de santé en milieu rural. Mais ce soutien ne suffit pas à attirer les médecins généralistes. Face à ce constat, le Département conduit une expérimentation avec l’Agence Régionale de Santé et la Faculté de médecine de Rennes 1. Le principe : créer un poste d’assistant territorial universitaire dans le pays de Fougères. Sa mission est d’identifier les besoins du territoire et de faire le lien entre l’université, les élus, et d’assurer le recrutement et la formation des maîtres de stage universitaire.
Pour en savoir plus, consultez le dossier du magazine Nous Vous Ille du printemps 2018 et l’article « les déserts médicaux ne sont pas une fatalité »

Quels services de secours le Département développe-t-il en cas de violences infra-familiales ?
Le Département a créé des centres de planification et d’éducation familiale sur tout le territoire de l’Ille-et-Vilaine. Il s’agit de lieux où les personnes qui souffrent de violences familiales, conjugales, peuvent rencontrer des professionnels de façon anonyme et gratuite. Consultez la carte des centres de planification ici

Quels soutiens et quelles innovations en matière de protection de l’enfance et leur prise en charge ?
Pour consulter les actions menées par le Département en matière de protection de l’enfance, consultez l’espace http://www.ille-et-vilaine.fr/fr/article/protection-l-enfance

Comment faciliter la mobilité pour les jeunes et jeunes actifs volontaires en mission dans les espaces ruraux ?
Consultez les aides du Département pour les jeunes ici http://www.ille-et-vilaine.fr/fr/article/beneficier-du-fonds-d-aide-aux-jeunes